La garantie vol et vandalisme dans votre contrat d'assurance habitation

La garantie vol et vandalisme est une option d'assurance qui peut être incluse ou non dans votre assurance multirisque habitation. C'est elle qui prendra en charge les vols ou vandalismes au sein de votre logement. L'absence de système de sécurité ou tout système s'en approchant peut être un sujet de litige avec votre assureur. L'équipe WeSur vous accompagne au mieux pour prendre connaissance de tous les tenants et aboutissants de cette option.

La garantie vol et vandalisme, qu'est-ce que c'est ?

En quelques chiffres :

  • L'Ile-de-France est la région la plus touchée (50 000 cambriolages par an).
  • 70 % des habitations cambriolées sont des résidences principales.
  • 260 000 cambriolages par jour.
  • 713 cambriolages par jour.

La garantie vol et vandalisme d'un contrat d'assurance habitation, qu'est-ce que c'est ?

La garantie vol et vandalisme n'est pas présentée de la même manière chez tous les assureurs. Certaines options de garantie seront comprises ou non sur votre contrat selon l'assurance auprès de laquelle vous souscrivez.

Pour le vol

Certaines clauses reviennent cependant fréquemment en cas de vol.

En règle générale, on retrouve :

  • Le vol par effraction ou escalade des locaux : les techniques d'infractions sont diverses et variées. Avec cette prise en charge, vous vous garantissez d'être couvert même si le voleur entre en escaladant la façade.
  • Le vol avec menaces et violences : cette garantie nécessite un dépôt de plainte.
  • Le vol à la suite d'une intrusion clandestine : on parle ici d'un vol commis alors que vous étiez présent dans votre logement.
  • Le vol par usage de fausses clés : cette prise en charge comprend le crochetage tout comme l'utilisation de clés volées. Il existe des garanties pour la perte de clés qui sont parfois incluses dans votre contrat d'assurance habitation.
  • Le vol commit par un salarié de l'assuré : dans ce cas, une plainte doit être obligatoirement déposée.

Pour le vandalisme

Les actes de violences, de destructions ou de dégradations sur un de vos biens immobiliers rentrent dans la catégorie vandalisme. Cependant, il existe deux types de vandalismes différents. Le vandalisme qui est lié au vol et celui qui intervient seul.

Le vandalisme au cours d'un vol : il peut prendre plusieurs formes. Il commence à partir du moment où le cambrioleur endommage un bien en pénétrant votre logement. Que ce soit une serrure fracturée ou encore une vitre brisée, cela rentre déjà dans la catégorie vandalisme. Toutes les serrures supplémentaires dégradées entreront aussi dans cette catégorie. Qu'il s'agisse de placards, boites à bijoux, coffres-forts ou autre.

Là où la garantie vol couvrira les pertes subit à la suite d'un cambriolage, le vandalisme couvrira les dommages qui en découlent.

Le vandalisme sans intention de vol : il concerne le vandalisme de manière autonome. Il ne consiste qu'à une dégradation des lieux sans substitution d'objet. Il peut concerner les biens endommagés à l'intérieur du logement, tels les meubles cassés, les vitres et objets brisés. Mais aussi la détérioration des extérieurs. Cela peut prendre en compte les graffitis sur la façade, un jardin dévasté, une clôture endommagée et bien d'autres... Ce qui ne veut pas forcément dire que votre assureur prendra les dégâts extérieurs en charge. Il est possible que ce ne soit que l'intérieur de votre logement qui soit couvert. Pensez bien à vérifier toutes les modalités avant de souscrire à votre contrat d'assurance habitation.

À noter : si le vandalisme a lieu à l'issue d'un vol, les deux peuvent être prises en charge par la garantie en même temps si elle comprend les deux options.

En fonction de la nature de votre logement, son emplacement et son état général d'usure, il arrive que certaines compagnies d’assurance soient réticentes à vous proposer cette garantie. Si elles estiment que votre logement n’est pas assez sécurisé, il est possible qu’elle vous demande d’installer des appareils de sécurité pour pouvoir vous accorder cette garantie. Elle n’est pas toujours automatique, alors n’hésitez pas à la demander à votre assureur si vous en avez l’utilité. Si vous décidez de souscrire à cette garantie, les clauses sont énoncées dans votre contrat qu’il est important de connaître. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises lors d'un sinistre.

À savoir :  la garantie vol et vandalisme n'est pas toujours une même et seule garantie. Il est possible que les assureurs les proposent séparément. Dans ce cas, les dégâts occasionnés lors d'un vol ne seront pas forcément pris en charge.

Quelle est la marche à suivre en cas de vol ou vandalisme ?

La déclaration de vol ou vandalisme :

La première chose à faire est de porter plainte auprès des autorités compétentes. Que ce soit la gendarmerie ou la police, il est conseillé de faire votre dépôt proche de chez vous. La plainte doit être faite rapidement, vous avez ensuite 2 jours ouvrés pour prévenir votre assureur maison ou appartement. Pour les Propriétaires non occupant, la démarche est la même. À la suite d’un vol dans votre logement, vous devez pouvoir fournir des preuves à votre assureur, auquel cas, vous ne pourrez percevoir l’indemnité prévue.

Quelles sont les pièces à fournir auprès de votre assurance en cas de vol ou vandalisme ?

  • Vos coordonnées : nom, prénom, adresse, ainsi que le numéro de contrat souscrit chez votre assureur.
  • La description du sinistre : en l'occurrence, ce sera la date du vol ou du vandalisme, l'heure, mais aussi la nature et le lieu. Pensez à apporter le plus d'informations possibles.
  • La copie du dépôt de plainte pour le vol ou vandalisme.
  • L'état estimatif des meubles et objets détruits ou détériorés par le vandalisme.
  • La description des dommages matériels et/ou corporels importants ainsi que des dégâts causés à des tiers s'il y en a. Leurs coordonnées seront également demandées.

À savoir : si le vol intervient à la suite d’une faute d’inattention de votre part, comme une fenêtre laissée ouverte ou une baie vitrée mal fermée, l’assureur ne pourra vous verser votre indemnité.

Comment être éligible à la garantie vol et vandalisme après un vol ?

Certaines assurances demandent des pré-requis aux assurés pour pouvoir être éligible à la garantie vol et vandalisme.

Pour pouvoir y souscrire ou en bénéficier, il vous faudra :

  • Respecter les règles de sécurité : ne pas laisser vos clés en extérieur lors d’absence du logement. Fermer tous les ouvrants avant votre départ. Fermer les volets si vous êtes absents la nuit et activer les systèmes d’alarme.
  • Respecter les conditions des assureurs pour les portes et les fenêtres : système de sécurité à trois points, mise en place de volets ou de barreaux en métal devant les fenêtres. Ces clauses sont variées et dépendent de votre assureur.
  • Installer et s'équiper de systèmes de sécurité pour protéger les biens haut de gamme : alarmes, systèmes de télésurveillance, mais aussi une homologation doit être faite. Ainsi,  l'assureur aura l'assurance de leur bon fonctionnement au moment d'un sinistre.
  • Respecter la clause d’inhabitation de l’assurance habitation : si l’assuré s’absente plus de 30 jours et que survient un vol à l’intérieur de sa maison ou son appartement, l’assureur peut suspendre la procédure de remboursement.

Comment être indemnisé suite à un sinistre grâce à la garantie vol et vandalisme ?

Alors que la majeure partie des sinistres en assurance habitation doit être déclarée dans les 5 jours ouvrés, l’assuré doit informer son assureur d’un vol dans son logement sous 2 jours par courrier recommandé avec accusé de réception. De manière identique que pour les autres déclarations de sinistres, une procédure d’indemnisation démarrée trop tard peut mener l’assureur à diminuer ou à supprimer votre indemnisation.

À noter : il est possible que votre assureur n'utilise plus les courriers recommandés pour déclarer les sinistres. À l'heure de la digitalisation, de plus en plus d'assureurs proposent de faire une déclaration ou pré-déclaration en ligne. Pensez bien à vérifier les modalités auprès de votre assurance pour vous garantir une prise en charge ainsi qu'une indemnisation.

L'expertise

Il est possible, et même fréquent en cas de sinistre, que votre assureur fasse intervenir un expert. Celui-ci est dépêché chez vous pour estimer la valeur des biens endommagés ou subtilisés. Dans ce cas, une fois votre assureur vous ayant prévenu de sa visite, il faut penser à bien se préparer avant sa venue.

Pour mener à bien cette procédure de déclaration, nous vous conseillons de réunir quelques documents qui serviront à l’expertise :

  • Des images et photos du sinistre et des traces de vol ou d’effraction.
  • Le plus de témoignages clairs et précis possibles.
  • Les factures des biens volés.
  • Une copie de dépôt de plainte.
  • Une note de professionnels attestant le bon fonctionnement de vos appareils de sécurité.

L'expert se doit d’être impartial et de ne prendre parti pour personne. Il constate les dégâts et liste les objets disparus. L’indemnisation des biens volés peut se faire de deux façons différentes.

À noter : pensez bien à conserver au maximum les objets endommagés ou à les photographier. De préférence en ayant une comparaison de l'avant/après. Si le logement n'est pas habitable en l'état, vous pouvez commencer les réparations avant l'indemnisation. Cependant, l'assureur doit en être informé à l'avance. Il vous faudra conserver une preuve du mobilier endommagé et les factures des réparations effectuées.

Le remboursement par la valeur d’usage : dans ce cas, l’assureur établit un taux de vétusté pour estimer l’état du bien avant son vol.

Le remboursement par la valeur à neuf : l’assureur ne prend pas en compte l’état du bien, mais juste sa valeur d’achat à neuf.

Il existe des situations pour lesquelles l’assurance ne peut vous indemniser

Dans certains cas, les assureurs ne prennent pas en charge le sinistre si :

  • Le vol de biens mobiliers situés dans une dépendance de votre logement.
  • Le vol de biens dans votre logement est effectué par un membre de la famille de l’assuré. À l'exception d'un membre de la famille résident dans le logement ou faisant l'objet d'un dépôt de plainte pour violence.
  • Le vol d’objets laissés en extérieur ou dans les parties communes d’un immeuble.

Attention : certaines extensions de garanties existent tout de même pour prendre en charge ces cas particuliers. Elles sont juste des options supplémentaires dont vous devrez faire la demande.

Assurez-votre logement à partir de 2,17€/mois

  • Rapide : Accédez à des offres personnalisées en 2 min
  • Pratique : Gérez tous vos contrats depuis un seul espace
  • Économique : Comparez et renégociez vos contrats tous les ans en 1 clic pour économiser jusqu'à 700€ par an !
Comparateur Assurance Habitation

Assurez-votre voiture à partir de 9€/mois

  • Rapide : Accédez à des offres personnalisées en 2 min
  • Pratique : Gérez tous vos contrats depuis un seul espace
  • Économique : Comparez et renégociez vos contrats tous les ans en 1 clic pour économiser jusqu'à 700€ par an !
Comparateur Assurance Auto

Assurez-vous en cas d'accident à partir de 7,50€/mois

  • Rapide : Accédez à des offres personnalisées en 2 min
  • Pratique : Gérez tous vos contrats depuis un seul espace
  • Économique : Comparez et renégociez vos contrats tous les ans en 1 clic pour économiser jusqu'à 700€ par an !

Articles similaires

🍪 Les cookies sont là pour vous accompagner !
C'est ok pour vous ?